Faq

  • Question : Quel est le prix d’une séance ?
60 Euros, une facture vous sera remise, les séances ne sont pas prise en charge par la sécurité sociale mais certaines mutuelles commencent a rembourser l’hypnose.
  • Question : Vais-je m’endormir ou perdre le contrôle de moi pendant la séance ?
Non, vous serez dans un état de conscience modifiée, vous entendrez ma voix durant toute l’expérience mais à tout moment vous pourrez si vous le désirez en sortir. Vous serez dans un état particulier et agréable. Vos pensées seront libres et il est probable que vous ne fassiez plus attention à ce que je dis mais vous serez toujours en contrôle et en sécurité.
  • Question : Est ce que je risque de dire des choses que je ne veux pas dire ?

Non, vos secrets et votre intimité seront totalement respectés, et protégés par les mêmes mécanismes que lors de l’état de veille.

  • Question : Combien faut il de séances ?

Cela dépend de vous et de votre objectif, mais l’hypnose fait partie des thérapies brèves. Dans la plupart des cas, de une à dix séances.

  • Question : l’hypnose peut elle m’aider à changer ?
Oui, résolument oui. Si vous en avez le désir et la motivation, l’hypnose facilite le changement de manière efficace et durable
  • Question : Puis je conduire après une séance ?
Tout à fait mais il faut par mesure de précaution attendre 5 à dix minutes. Je veillerai à vous le rappeler.
  • Question : Combien de séances faut il pour arrêter le tabac ?
Ça dépend. Cela peut prendre une séance, mais cela peut prendre deux ou trois séances et parfois plus. Ceci étant, il est important de venir avec un véritable désir d’arrêter le tabac, il m’arrive de refuser des clients si je ne les estime pas suffisamment motivés. Si vous venez pour faire plaisir à un proche, ce n’est pas une motivation suffisante, en revanche si vous voulez réellement redevenir non fumeur, alors oui, l’hypnose peut vraiment vous aider.
  • Question : Combien de kilos peut on perdre avec l’hypnose ?
Perdre du poids est un sujet sérieux. C’est une quête respectable qui touche à l’identité d’une personne, à son alimentation son métabolisme, bref, à la personne dans sa totalité. Je suis contre les régimes ultra rapides que je considère violents (et aussi très inefficaces). Pour ce genre de choses, il vaut mieux vous adresser ailleurs. Si vous souhaitez atteindre un poids raisonnable, respectueux de votre morphologie et de votre contexte émotionnel, que vous êtes suivi par un médecin, alors l’hypnose est très efficace et surtout ses effets sont durable. Il s’agit d’un accompagnement dans un changement qui doit se faire dans le respect de l’individu et de son environnement. Ici, pas de régime type « Dukan » ou « Pamplemousse »ou autre régime de ce type avec lesquels je ne veux avoir aucun lien.
  • Question : Mon mari veut que je maigrisse, puis-je faire de l’hypnose ?
Si c’est lui seul qui le désire : non . Si vous vous sentez bien dans votre peau, si votre poids vous convient, ne changez rien, car l’hypnose ne marchera pas. Le secret de l’hypnose réside dans la motivation personnelle, et non dans celle de l’entourage, en revanche votre mari peut se faire hypnotiser s’il le désire !
  • Question : L’ Hypnose en tant que méthode est elle reconnue par le corps médical ?
OUI, La plupart des hôpitaux font maintenant des opérations sous hypnose afin de réduire le risques liés aux anesthésies totales dès que cela est approprié. Après il y a la problématique de la reconnaissance des diplômes qui fait débat. Je suis certifié par deux écoles d’hypnose mais je ne suis pas médecin.
  • Question : On m’a dit que l’hypnose peut guérir le cancer ?
Non, absolument pas. Ce n’est pas le rôle ni de l’hypnose ni de l’hypnotiseur de guérir les maladies en général ni le cancer en particulier. En revanche l’hypnose peut aider une personne à mieux vivre sa situation, son traitement, gérer ses douleurs ou frustration mais une fois encore l’hypnose n’est pas de la médecine.
  • Question : Pourquoi dit on un « client » au lieu d’un « patient »
Pour des raisons strictement légales. Je pratique l’hypnose, pas la médecine et je ne peux donc pas utiliser le terme « patient ». En fait je considère chaque sujet, comme une personne avec tout ce que cela implique sur le plan humain. Au fond, c’est l’humain qui me passionne dans la pratique de l’hypnose. Parfois je dis « client » parfois je dis « sujet » car le sujet est au centre de l’histoire.
  • Question : l’hypnose guérit-elle les maladies ?

Non, absolument pas. L’hypnose permet d’agir efficacement sur les symptômes, pas sur les maladies. Par exemple, réduire ou faire disparaître des réactions cutanées telles que le psoriasis ou l’eczéma mais pas guérir la maladie elle-même. Une fois encore, un hypnothérapeute, ou un hypnotiseur n’est pas un médecin. (bien que j’ai rencontré durant mes formations des médecins qui se formaient à l’hypnose)